titre presentation

Aujourd'hui

 

photo saillansDepuis bientôt deux siècles, sept générations de viticulteurs se sont données à la culture de la vigne au Château Villars.

C’est dire si la tradition est une valeur primordiale qui préside à la conduite de ce domaine familial. Mais depuis plus de vingt ans, l’évolution qualitative des vins du Château Villars s’est faite en appliquant aussi les préceptes de l’œnologie moderne pour en faire une des références de son appellation.
Situé sur des coteaux dominant la vallée de l’Isle, le vignoble est planté sur un terroir argilo-calcaire propice à l’élaboration de vins d’une grande finesse aromatique et d’une élégance remarquable en bouche.

Les différentes parcelles, les différents cépages ne sont vendangés qu’après un contrôle minutieux de la maturité. Il n’est pas rare que les vendanges s’étalent sur plusieurs semaines, permettant ainsi de cueillir les grappes à leur richesse maximum. Depuis 1978, les vins y sont exclusivement élevés en barriques renouvelées par tiers chaque année. Du vignoble à la mise en bouteille, une grande rigueur technique est mise en œuvre jusque dans les moindres détails afin que les vins du Château Villars soient de dignes représentants de la famille des Grands Bordeaux.


histoire

 

Octave trocardLe domaine du Château Villars appartient à notre famille depuis plus de 7 générations, comme l’attestent plusieurs documents datant de la Révolution Française et du Premier Empire. Néanmoins, mis à part ces actes notariés, on possède peu d’informations sur la vie au domaine à cette époque là. Il est cependant très probable que le Château Villars ait dû traverser le 19ème siècle avec les mêmes fortunes et les mêmes malheurs que le reste du monde viticole. Le mildiou, l’oïdium ou encore le phylloxera n’ont pas dû épargner nos ancêtres plus que leurs voisins.

Toutefois, à force de persévérance et d’opiniâtreté, Octave Trocard possède un beau domaine viticole à l’aube du 20ème siècle et, déjà soucieux de la qualité et de la réputation des vins de Villars, il obtient une médaille d’or lors de l’exposition universelle d’Anvers, en 1907. Malheureusement, le grand drame de 1914 viendra anéantir ses projets, il perd son épouse Marguerite en 1915, elle avait 27 ans… et ne survivra pas lui non plus à « la grande guerre », il en avait 38 ! Il laisse le domaine à ses deux filles, désormais orphelines, bien trop jeunes pour diriger l’exploitation.

C’est Monsieur Godin, nommé tuteur de Marie Louise et Thérèse Trocard, qui assure la gestion du domaine tandis qu’une amie de la famille, Jeanne Dehaut, élève les deux jeunes filles. Sans descendance, elle leur léguera sa propre propriété.
Mr Godin
En 1934, Jean-Jacques Gaudrie épouse Thérèse et s’attelle au redressement de la propriété et à la replantation des vignes ; les années d’après-guerre ont mis à mal le vignoble. Mais le courage et la volonté ne lui manquent pas, c’est un viticulteur dans l’âme, amoureux du travail bien fait et soucieux de redonner à Villars son lustre d’antan.

Jean-Claude, l’aîné des deux fils, viendra épauler ses parents à partir de 1953 et prendra définitivement la direction de l’exploitation, à la mort de son père en 1968. Sous son impulsion, la vinification devient l’objet de toutes les attentions et les progrès récents de l’œnologie moderne lui permettent d’améliorer rapidement la qualité des vins du Château Villars. Une première médaille au Concours Général Agricole de Paris récompense son intuition, en 1973.

Mais son grand coup est à venir. Inquiet de l’entrée imminente de l’Espagne dans le Marché Commun, il pense, à juste titre, qu’il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers et travailler encore mieux pour donner un peu plus d’éclat aux vins de Fronsac. En 1978, il achète ses premières barriques neuves et élève désormais Château Villars à la manière des Grands Crûs Classés du bordelais. Le succès est immédiat et la reconnaissance des amateurs de grands vins et des médias donnera à Villars une nouvelle dimension.

Thierry Gaudrie Après avoir cruellement manqué d’hommes dans les années 1920, la famille Gaudrie devient une vraie tribu de garçons. Jean-Claude et Brigitte auront 3 fils, Philippe, Thierry et Jean-Pascal. Et parmi la nouvelle génération, seule Camille, l’aînée, adoucit un peu l’ambiance au milieu d’Arthur, David, Benjamin, Félix et Oscar.
Depuis 1991, Thierry, œnologue, s’occupe des vinifications et gère le domaine depuis 1997.


En un siècle, le Château Villars aura vu sa surface seulement doubler. Le domaine s’est construit lentement, principalement par l’achat de vignes voisines et déjà âgées, pour ne jamais rompre l’équilibre entre les plus anciennes plantations et le rajeunissement obligé du vignoble. Ainsi en 2005, nous avons arraché une vénérable parcelle de 95 ans, en ayant une petite pensée pour Octave Trocard qui l’avait probablement attentivement plantée sans savoir qu’elle verrait presque un siècle de vins du Château Villars. Aujourd’hui, l’exploitation compte 29,65 hectares de vignes, ainsi que 3 hectares de prairie et 3 hectares de bois.

++Château Villars++ 33141 Saillans France Tél : 05 57 84 32 17 fax : 05 57 84 31 25